Bujumbura Projets - Carmel in Burundi and Rwadna

Go to content

Main menu:

Bujumbura Projets

Carmelite Friars > Bujumbura

PROJET DE CONSTRUCTION

DE LA MAISON DE FORMATION EN PHILOSOPHIE
A BUJUMBURA AU BURUNDI



 English      Français


Présenté par l’Ordre des Frères Carmes Déchaux
de la Délégation Provinciale
du Burundi et Rwanda

Bujumbura-Août 2014
FICHE SIGNALETIQUE DU PROJET

A. ORGANISATION D’EXECUTION

Nom de l’Organisation  d’Exécution : Ordre des Frères Carmes Déchaux
Délégation provinciale du Burundi et Rwanda

Adresse/Coordonnées de l’organisation :
D. Sp. : 19 BUJUMBURA - BURUNDI
Téléphone fixe : +257 22 243 243; +257 79105137
E-mail : fryderykjaworski@gmail.com
Nom/Coordonnées de contact :    Père Fryderyk Jaworski, OCD
Délégué Provincial


TITRE DU PROJET :
APPUI A LA CONSTRUCTION DE LA MAISON DE FORMATION DE PHILOSOPHAT A BUJUMBURA AU BURUNDI

Date de démarrage    : 01 septembre 2014
Date de fin du projet  : 31 mai  2015
Lieu d’exécution : Bujumbura-Burundi
Bénéficiaires directs: 21 Frères étudiants de la Communauté des Pères Carmes Déchaux qui étudient la philosophie au Grand Séminaire de Bujumbura.

Coût global du projet  :
250.000,00 EUROS
• 197 884 00 Euros (BATIMENT)
• 46 043 00Euros (EQUPEMENT A L'INTERIEUR)
• 6 073 00 Euros (DIVERS)

II. RESUME DU PROJET :

Le projet Appui à la construction de la maison de formation des Pères s’est donné comme objectif l’amélioration des conditions d’études des Frères Etudiants chez les Pères Carmes Déchaux par :
(i) L’intégration complète des Frères Etudiants des Pères Carmes Déchaux qui étudient la Philosophie au Grand Séminaire Saint Curé D’Ars de Bujumbura. Ce projet vise l’extension de la maison actuelle par la construction d’autres chambres pour accueillir plus de 6 étudiants qui devront augmenter d’effectif d’ici 2015 ;
(ii) L’augmentation de la capacité d’accueil de la maison de Bujumbura pour permettra l’accueil des étudiants des Pères Carmes Déchaux qui depuis 2013 doivent faire 3 ans de formation de Philosophie au Grand Séminaire de Bujumbura.
(iii) L’amélioration des conditions d’accueil de nos Frères Carmes qui sont à l’intérieur du Pays ou au Rwanda quand ils viennent à Bujumbura pour des raisons de services ou pour leurs affaires personnelles.



III. PRESENTATION GENERALE DE L’ORGANISATION DEMANDEUR.

La Communauté des Pères Carmes Déchaux Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix se situe à BUJUMBURA, la capitale du BURUNDI, dans la commune urbaine de ROHERO, avenue des Euphorbes, n° 9, à 100 m de la Cathédrale Regina Mundi.
Elle s’est implantée à Bujumbura en 1999. Elle n’avait qu’un but : permettre à nos frères étudiants de philosophie de fréquenter le Grand Séminaire Diocésain (Saint Curé d’Ars) qui est tout proche de notre maison. Ils pourraient ainsi suivre les cours au Grand Séminaire et rentrer  dans la communauté.
En outre, la communauté des pères Carmes Déchaux s'engage progressivement dans d'autres activités pastorales et sociales dont le projet d'aide aux orphelins et semi-orphelins dans l'Archidiocèse fait partie importante du travail.
Au niveau pastoral la communauté s'investie beaucoup pour écouter les confessions au cours de la semaine et rendre service dominical auprès de deux Communautés des Sœur Missionnaires de Calcutta.
Bien évidement, la fidélité à la prière et au travail de formation de futurs pères carmes dans notre maison de formation font partie cruciale et privilégiée de nos activités quotidiennes.  


IV. ANALYSE DE LA PROBLEMATIQUE ET JUSTIFICATION DE L’ACTION

Depuis que la communauté des Pères Carmes Déchaux s’est implantée au Burundi pour accomplir sa mission, elle privilégié la formation des Frères de la Communauté surtout en adoptant un mécanisme qui favorisait la formation en philosophie au Grand séminaire Diocésain de Bujumbura saint Curé d’Ars. Avant 2013 le Grand séminaire de Bujumbura dispensait le cours de philosophie sur deux ans mais depuis lors le cours est programmé sur trois ans ; nos Frères qui fréquentaient le Grand Séminaire avaient des facilités de s’y rendre car c’est tout près. Avec la formation en philosophie le relais étais facile à faire car nous avions au maximum quatre Frères au Grand Séminaire et les chambres que dispose notre communauté étaient suffisant pour accueillir 4 Frères.
Avec cette nouvelle extension du cursus sur trois ans nous avons du mal à accueillir  tous les Frères qui doivent faire la philosophie sur trois ans, nous avons trois promotion à accueillir dans notre communauté, et sur trois ans les autres n’auront plus de place, et nos frères de la communautés qui descendent sur Bujumbura pour faire leurs affaires ne seront plus accueilli.
Au-delà des étudiants, la maison de Bujumbura est aussi à partir de 2011 le siège du Père Délégué des Pères Carmes au Burundi et Rwanda. Y habitent aussi trois autres pères formateurs, membres de la communauté permanente. Au total la communauté peut compter dans quelques années autour de 30 frères.   
A partir de 1999 où notre communauté s’est implanté à Bujumbura nous avons acquis une parcelle qui a une superficie de 17 ares avec une maison ancienne de 4 chambres. Pour accueillir tous ces membres de la communauté que nous avons cité ci-haut, sa capacité d’accueil n'était pas suffisant, d'où on a pris la décision de construire rapidement à petit budget un bâtiment de quelque 160 m2 on ajoutant quelque 6 chambres, un réfectoire, une cuisine et un petit magasin de vivres.
Il est clair qu’avec toutes ces contraintes que nous venons d’évoquer ci-haut notre communauté ne pourra pas continuer à fonctionner convenablement, il y aura peut-être quelques Frères qui seront renvoyé à la maison ou bien qui quittera l'ordre,  pas de leur propre volonté. Nous aurons failli à notre mission. Tout cela nous laissons dans les mains du Seigneur qui est le Maître des vocations.
C’est pourquoi avec le présent projet nous voudrions augmenter la capacité d’accueil de communauté de Bujumbura en construisant 31 chambres et d’autres pièces pour les services connexes en hauteur pour exploiter de façon économique et  rentable notre petite parcelle.
C’est dans cette perspective que la Délégation provinciale des Pères Carmes du Burundi et Rwanda a préparé le présent projet et sollicite un appui à la construction de la maison de formation à Bujumbura pour que les objectifs de la communauté soient atteint et que notre mission aboutisse.
L’Objectif de ce projet étant d’améliorer les conditions favorables à la formation des Frères des Pères Carmes Déchaux, et de créer les conditions favorables à l’accueil d’autres membres de la communauté et de la délégation.

V. BENEFICIAIRES ET LOCALISATION DE L’ACTION

Les bénéficiaires de ce projet sont premièrement les membres de la communauté de Pères Carmes Déchaux mais au long terme l'Eglise du Burundi; autrement dit, les Frères qui viennent en formation au cours de philosophie au Grand Séminaire de Bujumbura saint curé d’Ars, et les autres Pères membres de la communauté qui descendent à Bujumbura pour les raisons de services ou pour les affaires personnelles. Le projet sera aussi bénéfique aux autres membres de la communauté des autres pays qui désirent venir au Burundi.
Ce projet sera mis en œuvre sur la parcelle de la communauté situé au quartier Rohero II à Bujumbura au Burundi tout près de la Cathédrale Régina Mundi.


VI. DESCRIPTION DETAILLEE DE L’ACTION

1. Objectif général du projet

L’objectif général du projet est tout d'abord à rendre possible la formation philosophique de nos jeunes frères Carmes qui sont en voie du sacerdoce, et ensuite, de contribuer à améliorer les conditions d’accueil dans la communauté des Pères Carmes Déchaux de Bujumbura.

2. Objectif spécifique

Les objectifs spécifiques est d’augmenter la capacité d’accueil de la communauté des Pères Carmes Déchaux de Bujumbura ;  d’améliorer les conditions d’études des Frères Carmes Déchaux qui fréquentent le Grand Séminaire Saint Curé d’Ars de Bujumbura.

3. Résultats attendus


  • D’ici la fin du projet un bloc à trois niveaux pour l’accueil des Frères et d’autres membres de la communauté des Pères Carmes Déchaux est fonctionnel.

  • D’ici la fin du projet, tous les services de première nécessité pour les Frères et les autres membres de la communauté sont disponibles.


4. Activités par résultat

Résultat 1 : Un bloc à trois niveaux pour l’accueil des Frères et d'autres membres de la communauté des Pères Carmes Déchaux est fonctionnel.

Activité 1 : Nettoyer et aplanir le site d’implantation du bloc
Activité 2 : Achat et approvisionnement des matériaux de construction
Activité 3 : Mettre en œuvre les travaux de Construction du bloc
Activité 4 : Acheter et installer les équipements sanitaires et les équipements des chambres.

Résultat 2 : Tous les services de première nécessité pour les Frères et les autres membres de la communauté sont disponibles

Activité 1 : Construire et aménager la bibliothèque, la salle de récréation, la cuisine et la buanderie ;
Activité 2 : Equiper la bibliothèque, la salle de récréation, la cuisine, et la buanderie.


VII. ANALYSE DES RISQUES


  • La sécurité est bonne

Globalement la sécurité est bonne sur toute l’étendue du pays et très bonne à Bujumbura surtout dan le quartier Rohero ; le projet sera mis en œuvre dans la période du processus électoral, l’avantage que nous présentons est la situation du lieu de mise en œuvre du projet c’est le quartier le plus calme de la capitale. Autre atout est que le projet sera clos avant les premières élections de Juin 2015.

  • La disponibilité des matériaux de construction


Les matériaux de construction connaît une hausse spontanée des prix et change de temps en temps, dès le premier décaissement des fonds nous allons nous atteler à commander tous les matériaux nécessaires  jusqu’à la fin des travaux de construction du bloc.


VIII. MODALITES ET STRATEGIES DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET


1. Stratégies

Depuis que notre communauté s’est implantée à Bujumbura, nous avons acquis une parcelle sis au quartier Rohero dans la Capitale tout près de la cathédrale Régina Mundi ; il y avait une simple maison avec quelques chambres, et le titre de propriété était unique ; pour pouvoir construire ce bloc nous devrions réorganiser la parcelle pour que chaque maison ait son titre de propriété, cette activité est déjà mis en œuvre nous sommes déjà en possession du permis de construire pour ce bloc et le titre de propriété de la maison principale.
Pour que les travaux se déroule très bien dans les délais prévus nous allons recruter quelqu’un un expert en la matière pour la gestion de la main et c’est la communauté qui va acheter et approvisionner les matériaux d’autant plus que les matériaux qui peuvent être utilisé peuvent ne pas répondre aux normes en matière de construction.

2. Mise en œuvre


a) Les moyens

Tous le matériel, les matériaux que ce soient importés ou locaux seront acheter par la communauté, ainsi que tous les équipements de peur que nous pouvons utiliser ou recevoir des matériaux de mauvaise qualité. Un appel d’offre sera lancé avec des spécifications techniques bien claires pour toutes ces fournitures.

b) Les ressources humaines

Les manœuvres, les maçons les ouvriers spécialisés seront à la charge de l’expert qui sera recruté à cet effet, l’expert doit tout mettre en œuvre pour que son personnel exécute le tâches convenablement, sans entrave et en respectant les codes et lois Burundaises.
La communauté va aussi recruter un personnel qui sera chargé du suivi des activités qui seront mis en œuvre par l’expert recruté, et de mettre en place tous les mécanismes qui vont faciliter l’acquisition des fournitures.

IX. COORDONNEES BANCAIRES:


EN EUROS:
KCB BANK BURUNDI LTD
SWIFT CODE: KCBLBIBI
ACCOUNT NUMBER: 6600085894
ACCOUNT NAME: CARMELITE PROJECT
ADRESSE: BOULEVARD PATRICE LUMUMBA, P.O. BOX 6119 BUJUMBURA-BURUNDI

INTERMEDIARY BANK IN EUROS:

BANK DETAILS        : COMMERZBANK FRANKFURT
SWIFT CODE           : COBADEFF

X. SUIVI-EVALUATION

Le suivi-Evaluation sera assuré à trois niveaux :

Par l’expert qui sera chargé du suivi aux quotidien des activités de construction mis en œuvre par les manœuvres les maçons et les ouvriers spécialisés, il doit dresser l’état d’avancement des travaux qu’il transmet à la personne chargé du suivi de l’expert avec copie aux responsables de la communauté.

Par la personne chargé de suivre l’Expert qui doit donner tous les mois le rapport d’avancement des travaux les contraintes rencontrées ainsi l’état de consommation du budget, il doit être tout du responsable de la communauté, le conseiller dans tous les aspects.


Au niveau de la communauté, une cellule de coordination du projet sera mis en place pour statuer et prendre des décisions qui s’imposent pour la bonne marche du projet; c’est cette cellule qui a le dernier mot et qui prend des décisions ; la cellule se réuni une fois le mois après la réception du rapport du chargé de suivi de l’Expert.



Les annexes de ce document :

Annexe A : Le devis de contruction
Annexe B :
Les devis de construction et d’équipement
Annexe C :
Les plans






Père Frédéric Jaworski, ocd
Délégué Provincial des Pères Carmes Déchaux au Burundi et Rwanda












Back to content | Back to main menu