Apostolat - Carmel in Burundi and Rwadna

Go to content

Main menu:

Apostolat

Carmelite Friars > Butare > Formation

L’apostolat

Une de dimension essentielle de la vie d’une communauté, c’est sa mission, son apostolat. Dans ce chapitre, nous allons jeter coup d’œil sur ce que la communauté a vécu pendant ces 25 ans à ce propos.


Première communauté

Dès son début, la maison a choisi la forme d’apostolat spécifique. Dans le premier rapport préparé par le Père Provincial, de juin 1986, il mentionne les activités de la première communauté : l’accompagnement spirituel, prédication des retraites et de journées de récollection, confession dans plusieurs communautés religieuses. Les Pères sont aussi les aumôniers: chez les Frères de la Miséricordes (4 fois par semaine), chez les Sœurs Petites Servantes à Karama (1 fois par semaine); chez les Sœurs Assomptionnistes (1 fois par semaine) ; chez les Sœurs Oblates du Saint Esprit (1 fois par semaine). Chaque dimanche, les Pères assuraient une messe dominicale dans l’une de centrales de la paroisse Kansi, chez les Pères Pallotins. Père Elie était confesseur ordinaire chez les Sœurs Oblates, Sœurs Bénédictine à Sovu et Sœurs Maristes ; extraordinaires chez les Sœurs Visitandines à Cyanika. Père Emilien prêchait une fois par mois une journée de recollection à Ruramba chez les Sœurs Petite Servantes. La communauté assurait aussi une journée de récollection chez les moniales Carmélites à Nyiamirambo.

J’avais voulu détailler cet engagement apostolique pour montrer le zèle apostolique de cette première toute petite communauté de deux pères, dans une situation des constructions non encore achevé.

Back to content | Back to main menu